Comment fabriquer un pot en terre ?

Comment fabriquer un pot en terre ?

Tout d’abord, il faut préparer la terre. Pour cela, il faut mélanger la terre avec de la paille de façon à obtenir un mélange homogène. La terre doit être fraichement retournée et la paille doit être sèche. Il existe des mélanges préparés dans le commerce, voir ce site web.

Ensuite, il faut prendre une motte de terre et de la pétrir comme de la pâte à pain. On peut ajouter de l’eau si besoin, mais attention à ne pas en mettre trop. Le mélange doit être sec et ne pas coller aux doigts.

Ensuite, il faut modeler le pot à l’aide d’un gabarit. Il faut commencer par modeler le fond du pot puis monter les parois. Pour ce faire, il faut faire des mouvements verticaux pour bien tasser la terre. On peut ajouter de la terre au fur et à mesure. Il faut travailler la terre jusqu’à obtenir une paroi d’environ 1 cm d’épaisseur.

Pour fabriquer un pot en terre, il vous faudra :

  • Une terre d’argile
  • Un outil rond
  • De l’eau
  • Un bac à sable

Mélangez une part de terre avec deux part d’eau. Ensuite, faites le tour du bac à sable avec l’outil rond. Laisser sécher pendant quelques jours avant de le démouler.

Matériel nécessaire

  • 1 terre argileuse
  • 1 terre sableuse
  • 1 bâche
  • 1 roue à potier
  • 1 établi
  • 1 modèle en bois
  • 1 pelle
  • 1 seau
  • 1 arrosoir
  • 1 couteau à pâtisserie
  • 1 four à poterie
  • 1 pinceau
  • 1 éponge
  • 1 étau

Etape par étape

Pour fabriquer un pot en terre, il faut à la base une terre argileuse et une terre sableuse. Vous pouvez les trouver dans les magasins spécialisés ou bien vous pouvez les ramasser dans la nature. Il faut ensuite les écraser et les mélanger avec de l’eau et un peu de sable. Cette pâte doit être homogène et épaisse. Avec cette pâte, il faut alors rouler votre pâte en la tournant sur vous même tout en la maintenant dans vos mains. Il faut ensuite la déposer sur une table bien nettoyée. Il faut étaler la pâte et lui donner la forme que vous désirez. Il ne faut pas oublier de bien faire les trous de drainage et de faire un rebord à la base du pot. Il faut ensuite laisser sécher. Une fois séchée, il faut la cuire dans un four à poterie en suivant les instructions données par le four. Une fois la cuisson terminée, c’est fini, vous avez un pot en terre.

Anecdotes

Ce n’est pas un pot en terre que l’on a retrouvé dans une tombe égyptienne d’il y a 4 000 ans. En fait, il s’agissait d’un pot en pierre.

La première terre cuite qui a été retrouvée est datée de 26 000 ans.

En France, la terre cuite a été inventée en 1740.

C’est grâce aux Romains que la poterie en terre cuite a été inventée.

La poterie de terre cuite est très utilisée en Iran et en Chine.

Il y a des poteries en terre cuite partout dans le monde.

Comment fabriquer un pot en terre ?

La terre cuite est un matériau très durable. Les méthodes de fabrication ont évolué au fil du temps mais les techniques restent identiques depuis la nuit des temps.

Réalisation

Généralement, le potier choisit une argile d’une grande qualité et la tamise pour enlever tout corps étranger. Il l’humidifie ensuite légèrement et la pétrit pour obtenir la texture voulue. Il est possible de jouer sur la texture et les couleurs de l’argile en utilisant des différentes terres, en les mélangeant entre elles, en y ajoutant des éléments (graisse, feuilles, …).

Finition et cuisson

Il existe plusieurs façons de finir un pot, tout dépend du matériau utilisé : – Le émail : c’est une matière liquide qui doit se solidifier rapidement. Il est utilisé pour les pièces qui doivent être mises au four à des hautes températures (cuisson à plus de 800°C). – Le grés : c’est une matière liquide qui reste liquide plus longtemps et qui durcit au froid. Il est utilisé pour les pièces qui doivent être mises au four à des hautes températures (cuisson à plus de 800°C). – La terre cuite : c’est la matière utilisée pour les pièces qui subissent une cuisson à basse température (cuisson à moins de 800°C).

Cuisson

Les pièces en terre cuite subissent une cuisson à basse température (entre 700°C et 800°C). Les pièces à cuisson à haute température subissent des cuissons à différentes températures selon le matériau utilisé : – Le émail : entre 700°C et 1000°C – Le grés : entre 900°C et 1200°C

t0xyn

Related Posts

Comment faire pousser un bonzaï ?

Comment faire pousser un bonzaï ?

Comment changer une prise électrique ?

Comment changer une prise électrique ?

Comment réparer un radiateur ?

Comment réparer un radiateur ?

Comment fabrique t’on une bouteille en verre ?

Comment fabrique t’on une bouteille en verre ?

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.